Recent posts:

Etude de la monnaie et de la façon dont est déterminée sa valeur...(EN/FR)

---------------English version below---------------




Rappel historique des grandes étapes du Système Monétaire International:


La devise est la façon dont les économies contemporaines jaugent et évaluent toute chose.


Chaque titre est libellé en fonction d'une monnaie. Tout au long de l'histoire, les monnaies ont été essentielles dans tous les échanges, au cours des deux derniers siècles, elles ont joué un rôle encore plus dominant dans la société, le principal problème qu'elles ont rencontré étant l'évaluation par rapport à d'autres monnaies pour établir un taux de change. Dans cet effort d'évaluation sans fin, nous pouvons noter trois époques différentes :


- L'ère de l'étalon-or (1870 - 1914), les pays ont décidé de fixer un prix de l'or dans leurs pays respectifs, qui était finalement converti en monnaie étrangère. C'était l'un des meilleurs moyens d'établir un taux de change entre les pays, le taux de change était basé sur l'or qui avait une reconnaissance internationale. Ce mécanisme empêchait les pays d'avoir des réserves d'or excédentaires ou un déficit.


- L'ère de Bretton Woods (1945 - 1971) correspond à la reconstruction de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale. Pour éviter l'inflation et reconstruire l'économie de manière très stable, ils ont mis en place un système dirigé par les États-Unis d'Amérique, dans lequel l'or était rattaché au dollar et le dollar était rattaché à d'autres devises. Ce système a empêché la dévaluation des autres monnaies.


- Après Bretton Woods (1971 - aujourd'hui), toutes les économies avancées ont adopté un régime flottant et une autonomie en matière de politique monétaire, certains pays européens ont adopté un régime de zone cible qui a finalement conduit à la création de l'Union européenne. Certains pays en développement maintiennent le contrôle des capitaux, mais beaucoup d'entre eux ont ouvert leurs marchés de capitaux, en particulier les marchés émergents.


Maintenant que nous sommes familiers avec le système monétaire précédent et actuel, nous devons comprendre les mécanismes qui les sous-tendent, quels sont les principaux moteurs de l'évaluation des devises et, plus important encore, comment les investisseurs et les entreprises sont affectés par le risque de change, nous allons donc faire une étude de cas sur la lire turque.


Les mécanismes à l'origine de la détermination de la valeur d'une monnaie:


Le fondement de tout mécanisme de devise est l'offre et la demande. Plus une devise est utilisée, plus elle est stable. Les volumes jouent un rôle important, aujourd'hui 6,6 trillions de dollars sont échangés sur le marché des changes. Ce marché est divisé en trois catégories principales : la première, la plus dominante, est celle des investisseurs financiers, avec 45 % du volume des transactions effectuées par les banques, les sociétés de sécurité et les investisseurs institutionnels, qui achètent et vendent des titres en devises étrangères ; le reste du marché est composé de sociétés qui vendent des biens et des services au-delà des frontières ; enfin, viennent les voyageurs et les millions de personnes qui changent de devises pour leur usage personnel. De nos jours, nous avons remarqué une tendance majeure de déconnexion des monnaies, ce n'était pas souvent le cas avant qu'elles ne soient emballées, le but principal de ceci était d'offrir une impression de certitude aux entreprises et aux consommateurs. Le seul problème avec les monnaies mendiantes est que pour chaque monnaie en circulation, nous avons besoin de son équivalent dans la monnaie ancrée, nous avons remarqué les défauts de ce système avec d'abord la dévaluation de l'or en dollars et ensuite en 1973 après la stagflation qui a traversé l'économie des États-Unis, le président Nixon a déconnecté l'or en dollars pour l'insuffisance d'or pour les dollars en circulation.


Lorsque nous examinons les évaluations des devises, nous devons comprendre qu'il y a trois facteurs principaux, le premier est un changement surprenant des taux d'intérêt, le deuxième est un changement surprenant de l'inflation et le troisième est le changement des volumes commerciaux. Jetons un coup d'œil à l'histoire lorsque le président de la Banque centrale européenne, Jean Claude Trichet, a surpris les marchés avec plusieurs hausses des taux d'intérêt qui ont poussé les investisseurs à acheter des obligations européennes et donc à renforcer l'euro par rapport au dollar.


Un autre aspect qui peut affaiblir ou renforcer une monnaie est la variation surprise de l'inflation, une monnaie peut perdre de la valeur lorsqu'il y a un pic d'inflation. Plusieurs pays ont montré qu'une impression monétaire trop importante entraînait une inflation des prix, comme dans le cas du Zimbabwe, où l'argent n'était pas suffisant et où il a fallu imprimer de nouveaux billets à coups de milliards afin d'assurer le sens d'un échange monétaire normal pour les marchandises. C'est un changement de prix dans le commerce qui peut conduire à un changement de valeur, lorsqu'un pays a un excédent commercial, d'autres pays importent des biens de ce pays, donc leur monnaie nationale est utilisée, mais lorsque leur monnaie nationale est vendue, le pays a un déficit commercial, le seul pays qui a un déficit commercial et qui n'en souffre pas est les États-Unis. Peut-être que certains pays qui dépendent fortement des exportations de pétrole peuvent souffrir d'un changement soudain dans le commerce. Le dernier exemple en date est celui du pétrole brut qui a atteint des niveaux historiquement bas pendant le confinement.


Le cas de la livre turque:


Passons maintenant au cas turc, on l'appelle un laboratoire à échelle humaine, la situation du pays est la suivante : l'inflation a atteint un record de 36,08% en décembre, c'est le plus haut depuis septembre 2002. Cela étant dit, le président refuse d'augmenter les taux d'intérêt et continue de les baisser. D'un point de vue technique, cette baisse des taux d'intérêt affaiblit la monnaie par rapport aux devises étrangères. Le prix de certains produits de base essentiels pour la Turquie a augmenté grâce à l'inflation mondiale, ce qui a entraîné un pic d'inflation. Lorsque nous avons dit qu'il s'agissait d'une vibration à l'échelle humaine, nous voulions dire qu'il s'agit d'une situation mondiale à laquelle la Turquie a choisi de faire face de cette manière, dans d'autres parties du monde, d'autres pays n'ont pas eu la même approche et n'ont pas eu les mêmes politiques. La stratégie de la Turquie consiste à relever les défis avec la nouvelle méthode et le résultat est censé garantir à la Turquie une croissance à long terme et de lourds investissements étrangers qui, en fin de compte, stabilisent la lire à sa véritable valeur.



---------------English version---------------


Historical review of the main stages of the International Monetary System:


Currencies are the way the world values everything. Every security is denominated in terms of a currency. Throughout history currencies were essential in all exchanges, in the last two centuries, they played an even more dominant role in society, the main issue they encountered was the valuation against other currencies to establish an exchange rate. In this endless valuation effort, we can note three different eras:


- Gold standard era (1870 - 1914), countries decided to fix a gold price in their respective countries, which ultimately was converted back to the foreign currency. This was one of the best ways to establish an exchange rate between countries, the exchange rate was based on gold which had an international recognition. This mechanism prevented countries from excess gold reserves or deficit.


- Bretton woods era (1945 - 1971) was the rebuilding of Europe after WW2, to avoid inflation and rebuild the economy in a very stable way they put in place this system led by the United states of America, the gold would be pegged to the dollar and the dollar would be pegged to other currencies. This systeme prevented other currencies from being devalued.


- Post Bretton woods (1971 - Present) every advanced economy adopted a floating regime, and monetary policy autonomy, some european countries adopted a target zone regime which ultimately led to the creation of the European Union, Some developing countries maintain the capital control, but many of them have opened their capital markets especially the emerging markets.


The mechanisms behind the determination of the value of a currency:


Now that we are familiar with the previous and current monetary system, we need to understand the mechanics behind them, what are the main drivers of currency valuation and more importantly how are investors and businesses affected by currency risk, we will then do a study case about the Turkish lira. The base of any currency Mechanic is about offer and demand, The more a currency is being used the more stable it is. Volumes play an important role, today 6.6 trillion dollars are being traded in the forex market. This market is divided into three main categories the first one in the most dominant is financial investors with 45% of the volume being driven by banks security firms and institutional investors, they are buying and selling securities in foreign currencies, The rest of the market is composed of corporations selling goods and services across borders, and then comes travelers and millions of people that change currency for personal use.


Nowadays we noticed one major trend of unpegging currencies, this wasn’t often the case before they were packed in the main purpose of this was to offer the impression of certainty to businesses and consumers, The only issue with begging currencies is that for every currency in circulation we need its equivalent in the pegged currency, we noticed the flaws of this system with at first the devaluation gold to dollars and then in 1973 after the stagflation that went through the United States economy President Nixon unpegged the gold to dollars for insufficient gold for circulating dollars.


When looking at currency valuations we need to understand that they are three main drivers, the first one is a surprise change in the interest rates, the second one is a surprise change in inflation and the second one is the surprise change in trade volumes. Let’s have a look back in history when the President of the European Central bank Jean Claude Trichet surprised the markets with several hikes in interest rates that drove investors to buy European bonds and therefore to strengthen the euro against the dollar. Another aspect that can weaken or strengthen a currency is surprise change inflation, perhaps a currency can lose value when there is a peak of inflation.


Several countries show that too much money printing leads to a price inflation, perhaps the Zimbabwe case where money was not enough and they had to print new bills with billions in order to assure the sense of normal monetary exchange for goods. It’s a price change in trade can lead to a valuation change, when a country has a trade surplus other countries import goods from them therefore their domestic currency is being used, but when their home currency is being sold the country has a trade deficit the only country that has a trade deficit and doesn’t suffer from it is the United States. Perhaps some countries that rely heavily on oil exports can suffer from a sudden change in trade. The latest example is when the crude oil reached historical Lows during the Lockdown.


The Turkish lira case:


Now let’s move on to the Turkish case, it is called a human scale laboratory, the situation in the country is the following: inflation hit a record 36.08% in December, it is the highest since September 2002. That being said, the president refuses to higher the interest rates and continues to lower them. From the technical side, this drop in interest rates weakens the currency compared to foreign currencies. The price of some commodities that are essential for Turkey rose thanks to global inflation which led to a spike in inflation. When we said that this is a human scale vibratory, we meant that this is a global situation that Turkey chose to face this way, in other parts of the world other countries didn’t have the same approach and didn’t have the same policies. Turkey's strategy is to face challenges with the new method and the outcome is meant to guarantee Turkey long-term growth and heavy foreign investment which ultimately will stabilize the lira at its true value.

97 vues